En Pays de la Loire

Les délégations départementales
Rejoignez nous !
Mon compte
Site national

MAISONS DE NOS ADHÉRENTS SARTHOIS

Si vous êtes adhérent à Maisons paysannes de France et que votre bâti rural se situe dans notre département de la Sarthe, envoyez-nous vos photos - une ou deux - avec un petit commentaire et sa localisation...  

                                                                           [  PAYS  VALLÉE DU LOIR  ]

                                                 

Maison de Jean Edom

 

Façade en 2002

Façade en 2002

        [  Renaissance d'un petit manoir ]

Sur la première photographie, il est bien difficile de reconnaître dans cette maison, transformée au XIXe siècle et maltraitée au siècle suivant, un petit manoir construit vers 1515-1520 !
Et pourtant, miraculeusement, les cinq pièces d'habitation avaient conservé en place leurs cheminées d'origine plus ou moins abîmées avec, pour quatre d'entre elles, un remarquable décor sculpté.
Pour remettre en valeur ces témoins d'un passé historique et architectural exceptionnel, ces cheminées ont été restaurées sous le contrôle des Bâtiments de France (ISMH 1998).

 façade 2013

Façade en 2013

De plus, simultanément, pour qu'elles soient replacées dans un écrin digne d'elles, la restauration s'est étendue, intérieurement et extérieurement (par exemple la façade, photo 2), à l'ensemble du logis seigneurial.

Pour mener à bien cette tâche exaltante, j'ai acquis et mis en pratique le savoir faire nécessaire auprès de « Maisons Paysannes de France ». En effet, les conseils prodigués par notre association s'appliquent à toutes les constructions anciennes et pas seulement aux maisons paysannes proprement dites, car les matériaux, les techniques et les maîtres d'ouvrage étaient les mêmes.

 

 

La maison d' Isabelle & Christophe Barroy

        [  L'Aubé à Saint-Georges-de-la-Couée  ]

 

            Nichée au creux de la vallée de l'Etangsort, cette maison est constituée d'un logis simple daté entre le XVe et le XVIIe siècle suivi d'une écurie et d'une grange du XVIIIe siècle puis d'une maison construite au milieu du XIXe siècle. C'est d'ailleurs lors de cette dernière construction qu'une façade en parpaings de tuffeau fut ajoutée sur les 2/3 de l'ensemble.
Nous avons acquis cette maison au printemps 2013. A cette époque , elle était en cours de restauration par un adhérent de Mpf Sarthe.Nous avons eu le coup de foudre pour cette maison qui juxtapose les couleurs du Perche sarthois et celles de la Vallée du Loir.Le choix fut donc fait de poursuivre l'œuvre conséquente mais inachevée de nos prédécesseurs.
Nos premiers travaux consistèrent dans le nettoyage des abords et, dans le même temps,dans la réparation de la toiture et des portes extérieures . Nous sommes en train de lui donner des couleurs.

Maison Barroy3

Janvier 2013

 

Maison barroy1

maison Barroy2

Août 2014

                                                                                     [  PAYS DE HAUTE SARTHE  ]

72.segrie-lemont.denos-mercier.D3bis La maison de Cécile Denos & Jacky Mercier

Longère typique de la région nord Sarthe, construction qui daterait du 1750 pour la partie basse en pierre de Roussard . Achat 1999 dans son jus non habité depuis 1951, usage de dépendance.2 cheminées.
Une partie a été restaurée , la partie haute de la longère a été rénovée au sens MPF et suivant les conseils.
Les murs seuls ont été conservés, ( moellons et terre) la toiture refaite avec des tuiles de pays récupérées et nettoyées sur le site , pas de gouttière afin de ne pas dessécher les murs. Enduits extérieurs refaits à l'arrière, reprise d'enduit à l'avant.
Le sable coloré pour les enduits provient d'une carrière privée de Vernie.Maison présentée en 2013 au Concours rené Fontaine, sur les conseils de Jean Edom.

72.segrie-lemont.denos-mercier.A1

Avant

SS852245

Après

72.segrie-lemont.denos-mercier.E1

Avant

72.segrie-lemont.denos-mercier.E3

Après

    72.segrie-lemont.denos-mercier.F3
Le hameau de Patrick & Brigitte Dejust

1998

1998

[  La maison de meunier  ]

Cette petite maison était à l'abandon depuis une trentaine d'années quand nous l'avons acquise en 1998. Depuis, il a fallu refaire la couverture, la cheminée, les menuiseries, compléter les enduits et remettre en état l'intérieur. Une extension par structure bois recouverte d'un bardage en châtaignier a été réalisée côté Nord, mais la façade principale n'a pas été modifiée et la maison a gardé côté Sud son aspect initial.

 

2014

[  Le moulin à farine  ]

Ce petit moulin de la campagne belmontaise était en triste état lorsque nous l'avons acquis en 1998 et il n'aurait probablement pas supporté la tempête de décembre 1999 sans la restauration de sa charpente et de sa couverture peu de temps auparavant.

1998

1998

 Depuis, d'autres travaux ont été effectués qui lui ont redonné une jolie apparence. Il n'a d'autre fonction aujourd'hui que de participer au charme de ce petit coin de Sarthe.

Peut être retrouvera-t-il un jour sa vocation première de petite usine, pour produire de l'électricité par exemple ?

2014

1998

1998

 [ La maison du pays belmontais  ]

Cette petite maison, qui n'est plus habitée depuis 1935, date probablement du 16ème siècle. Elle possède une cheminée encore plus ancienne, sans doute un réemploi. Elle était peut être partiellement en pans de bois à l'origine.

2014

2014

Sa façade a été refaite au 19ème siècle, mais elle était en triste état en 1998 et il a fallu la démonter et la refaire presque entièrement.La maison est désormais hors d'eau et consolidée, mais pour autant, elle n'est pas viabilisée et il reste encore beaucoup à faire pour la rendre habitable.

[   PAYS DU PERCHE SARTHOIS  ]

La maison de Michel & Claudine Bertrand à Saint-Michel-de-Chavaignes

Maison pour MPF 2 Paysage pour MPF Maison pour MPF3 Maison pour MPF

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La maison de Claudine & Joël Latour

Cet ensemble de petits bâtiments modestes d'origine familiale avait été morcelé au fil des héritages. En 2007 alors que nous nous préparions à réaliser une extension contemporaine de la partie dont nous étions propriétaires (permis de construire obtenu) nous avons eu l'opportunité de racheter l'ensemble des bâtiments nous amenant à revoir notre programme initial. Le projet d'extension a été abandonné et remplacé par la transformation d'une partie des espaces destinés aux animaux en pièces d'habitation. Nous avons restauré cette maison en conjuguant les conseils de Maisons Paysannes de France et le souci d'habiter une maison offrant le confort des équipements d'aujourd'hui. Certes des compromis ont été nécessaires mais aujourd'hui nous sommes satisfaits du résultat et vivons sereinement dans un cadre agréable. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 La maison de Richard von Dobenik

Saint-Aubin-des-Coudrais

 maison R v Dobnik2
Maison R v Dobnik1 Ces habitations sont cotées sur le relevé cartographique de Cassini (1756).
La première est début XVIIIème.
Le seconde est XVIème (probablement deuxième tiers). La grange accostée, plus récente (début XVIIIème) a fait l'objet d'un article dans la revue du Perche sarthois récemment, sous l'intitulé "grange remarquable".

Nous envisageons la rénovation d'une troisième longère, plus modeste, datée 1803, un peu à l'écart de cet ensemble.

Cet ensemble comprend aussi une autre grange, aussi rénovée, probablement ajoutée au XIXème siècle).

 2014-10-03 13.59.44 2014-09-29 16.43.08
         La maison de Monique Le Hir 

à Saint-Georges du Rosay

 KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA Le Mortier est un manoir de fin XVII°.[Ma photo n'est pas parfaite].  Il y a une tour carrée et une tour ronde.

Dans la tour ronde, un escalier à vis (comme dans l'église de St Georges),et une meurtrière tournante (comme dans l'église de Nogent le Bernard).

Le four à pain est dans la cheminée de la cuisine (plaque noire sur la photo).

La maison de Jean-Claude & Geneviève Pellemoine

3-Façade Sud (25-10-2010)
   [  Le manoir de La Cour  à Coudrecieux ]

 

Des XVe, XVIe, voire XVIIe siècles, ce manoir d'allure sobre est bâti en pierres et recouvert de tuiles. La seigneurie de la Cour est attestée lors de son achat par René de la Vove en 1532. L'ordonnancement actuel de la façade, ornée d'une porte de style Louis XIII avec pilastres semble plutôt dater du XVIIe siècle.
De ses fonctions défensives et agricoles restent aujourd'hui les sept défenses (meurtrières et archères-canonières), le four à pain, le potager et le verger restaurés, ainsi que des communs de part et d'autre de la cour (grange attenante aux écuries du XVI e siècle et bâtiment dont les colombages ont été entièrement refaits). Le manoir lui-même a bénéficié d'une restauration importante commencée en 2000.

5- 14 juin 2012

[  PAYS VALLÉE DE LA SARTHE  ]

      [  La grange de Marcel B.

                                                        à Précigné  ]

DSCF8042 DSCF8041  Restauration d'une grange fin 2013 début 2014 dans le sud Sarthe à Précigné près de Sablé sur Sarthe.

Bardage en bois de pays (châtaignier) posé verticalement comme à l'origine avec recouvre joint. Tout en restant sur une même surface, prolongement du toit en remplacement du fibro-ciment. Création d'une lucarne à 2 pans centrée (le couvreur déconseillait la structure du toit de l'ancienne lucarne). Côté charpente, seules les fermes ont été conservées car le reste, en bois de peuplier, était très tordu et entraînait une restauration trop onéreuse. Plancher refait. Création d'une grande pièce servant dans l'immédiat de stockage de meubles et d'archives. Cette pièce a été isolée avec de la laine de bois. Menuiserie en chêne peinte en extérieure et lasuré en intérieur. Travaux réalisés par un artisan de la Sarthe pour la charpente, couverture et bardage et un artisan de la Mayenne pour la menuiserie. Aucun traitement n'est prévu sur le bardage, il va grisonner naturellement au cour du temps. La porte coulissante en chêne devra néanmoins subir un traitement par la suite du type saturateur (à voir...).

 DSCF9200 DSCF9198

Compte tenu de la surface à couvrir et du mauvais état d'une grande partie des tuiles d'origine, je n'ai pas pu réutilisé la tuile d'origine. J'ai fait l'erreur de choisir sur internet le coloris des nouvelles tuiles (je ne voulais pas une couleur trop foncée) et j'avoue avoir été déçu lors de la pose. Les marbrures devraient disparaitre avec le temps. J'ai d'ailleurs hésité à mettre de l'ardoise car dans la région , on trouve les deux. J'ai gardé la tuile pour garder une unité avec ma maison.

Bandeau mpf Sarthe